Top Flying Tour 2010

Ce site, a pour vocation de vous faire découvrir notre association, ses activités, vous faire partager notre passion.
L'aéro-club du Quercy est organisé en deux section "avion" et "ULM".
L'aéro-club du Quercy est donc adhérent de la FFA et de la FFPLUM.
Ainsi, vous pouvez vous inscrire dans l'une ou l'autre des sections (ou les deux si vous en avez envie)

 

L'avion est avant tout une école de rigueur, de discipline, de maîtrise de soi (ou sang-froid) et de responsabilité. Dès l'âge de 15 ans, avant même de pouvoir prétendre conduire une voiture, il est possible de prendre les commandes d'un avion. Sous le contrôle  d'un instructeur, les premiers vols s'effectuent à proximité de l'aérodrome de Cahors-Lalbenque pour acquérir la technique du pilotage. Au bout d'un minimum règlementaire de 6 heures (plus généralement autour d'une vingtaine d'heures selon votre progression), vous pourrez voler seul à bord de l'avion sur lequel vous avez été formé, dans un rayon de 30 km autour de l'aérodrome, hors des espaces contrôlés ou réglementés.. Dés l'âge de 17 ans, il est possible de passer sa licence de pilote privé (PPL) et d'emmener alors vos passagers visiter la France entière ou autres pays. 

Les paysages sont si beau vus d'en haut !...  Autour de Cahors vous pourrez bien sûr admirer d'en haut la ville dans sa boucle du Lot mais aussi des sites tels la vallée du Lot et du Célé, Saint-Cirq Lapopie, Rocamadour et le canyon de l'Ouisse, la vallée de la Dordogne, Domme, le Chateau des Milandes (de Josephine BAKER), les Gorges de l'Aveyron ou celles du Tarn,... et encore bien d'autres sites superbes (la règion se préte à des promenades magnifiques). Le Viaduc de Millau est accessible d'un coup d'aile.

Depuis l'aérodrome de Cahors-Lalbenque, il est rien de plus simple que d'aller passer une journée à la mer ou à la montagne. Les pilotes de l'aéroclub et leurs passagers peuvent en 1 heure ralier la  côté atlantique (Arcachon, Ile d'Oléron, embouchure de la Gironde,...) ou, s'il ne fait pas beau de ce côté là, rallier la côte méditerranéenne, ou bien préférer les Pyrénées ou les monts d'Auvergne. La multitude de terrains de France (en moyenne 1 tous les 50 kilomètres) ne demande qu'à accueillir les avions et leurs pilotes et passagers.

Contrairement à une idée reçue, il n'est pas nécessaire d'être "riche" pour s'offrir ce bonheur de se déplacer dans les trois dimensions au-dessus de tous ces splendides paysages. Nombre des membres de l'aéroclub ont des revenus à peine supérieur au smic; ils ont fait des choix et sont persévérants dans leur ambition de voler, de se faire plaisir (le bonheur d'un pilote de survoler de beaux paysages, d'avoir réussi un bel atterrissage, une manoeuvre un peu difficile, la précision d'une navigation,... est immense !). Après le brevet, la dépense moyenne par an et par pilote peut être estimée à 1500 €.
Si vous comparez ces sommes au budget annuel d'un fumeur, cela vous donnera peut-être envie d'arrêter de fumer pour réaliser un vieux rêve : voler !

Un homme n'est vieux que quand les regrets ont pris chez lui la place des rêves.
John Barrymore