Première étape : Le Lâcher

Pour commencer, le lâcher intervient en général entre 10 et 30 h de vol. Généralement les jeunes arrivent a être lâchés très vite, puis moins vite au fur et à mesure de l'âge. Votre copain a été lâché en 15 h et vous ne l’êtes toujours pas à 25 h ? Aucun problème, les bons pilotes ne sont pas forcément ceux qui ont été lâchés avec peu d’heures de vol. Il existe de nombreux critères de sélection pour rentrer dans une compagnie aérienne, celui-ci n’en fait pas partie; personne, dans votre vie de pilote, ne vous demandera votre nombre d'heure de vol avant votre lâcher mais ce jour là restera longtemps gravé dans vos souvenirs.

Vous sentez que le lâché est proche, mais c’est votre instructeur qui saura apprécier avec son expérience si le moment est venu ou non. Ne soyez pas impatient, toutes les heures de vol en instruction avant le lâché sont des heures très précieuses pour la suite de votre activité. En général, vous allez effectuer une série de tours de piste pendant lesquels votre instructeur interviendra de moins en moins ; juste pour préciser, affiner quelques détails. Le jour du lâché vous n’effectuerez à priori que quelques tours de piste pour éviter la fatigue. Votre instructeur vous donnera quelques derniers conseils : machine plus légère …

On peut dire que tous les premiers vols solos se passent bien, parce que tout est fait pour qu’il en soit ainsi. Même si votre niveau de pilotage n'est pas parfait votre instructeur estime que vous savez voler en sécurité, l’environnement familier est propice et ce jour là la météo est clémente.